Foreigner, Extranjero, Ausländischen Freund :

 Choose your langage

 Elija su idioma

 Wählen Sie Ihre Sprache

A VOIR :

Réaliser une peinture CANDY sur votre Z1

Site Personnel créé le 18/07/2010

 

MOTS CLES :

KAWASAKI

900Z

Z900

Z1

900 Z1

1000Z

Z1000

SUPER FOUR

Dernière MAJ de votre SITE : 

16 avril 2017

 Vive la Z !!...

  A chercher sur le site: 

BONNE VISITE !!!..




compteur visiteur

DEVINETTES :

  • Combien y'a-t-il de moteurs Z sur la photo ci-dessus?
  • Coluche a décroché le record du monde de vitesse à 252,087 Km/H en 1985 sur :

          a - une YAMAHA 750 OW31

          b - une KAWASAKI 900 NINJA

          c - une DUCATI Hypersport ?

répondre : cliqueZ ici!

Recommandez ce site à vos amis sur:

CliqueZ directement sur le bouton
Code QR pour vos smartphones...
Code QR pour vos smartphones...

Savoir CHOISIR L'HUILE de votre bonne vieille Z ...

Une huile, pourquoi faire ?


Elle permet en premier lieu de limiter les frottements entre les pièces internes du moteur et ainsi de les lubrifier grâce à sa viscosité. (voir ci-dessous…). Moins de frottements, c’est bien entendu moins d’usure. L’huile sert également à refroidir en permanence les pièces réchauffées par la chaleur de l’explosion ou par les frictions. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas pousser le moteur avant que l’huile ne soit chaude (quelques kms). Le risque est d’avoir une instabilité au niveau du ralenti.


Les  moteurs de nos Z, refroidis uniquement par l'air, sont plus sensibles, et la qualité de l’huile est très importante. Ils sont assujettis à des variations de température plus importantes que sur un moteur à refroidissement liquide.


En s'oxydant, l’huile perd ses propriétés et devient très visqueuse voire même presque solide dans les cas extrêmes et devient noir. On risque la casse moteur puisque le pouvoir lubrifiant de l’huile disparaît Il est donc impératif de choisir une bonne huile sur un moteur à refroidissement à air.

Huile moteur Synthèse, semi-synthèse, minérale ?


L' huile de synthèse est le haut de gamme, et la plus performante. Constituée d'un support (base) et d'additifs, elle est destinée aux moteurs dont la vitesse de rotation se situe au-delà de 9 à 10000 t/mn, en effet, à ce régime l'huile minérale est centrifugée, éjectée des parois du moteur et le film d'huile ne peut résister aux pressions et à la charge. On utilise, donc, dans les huiles de synthèse une base DISPERSANTE qui possède un pouvoir fixant très élevé et qui est isothermique : les molécules d'huile adhèrent fortement au piston et constituent une ouche adhérente et lubrifiante. Les huiles de synthèses résistent mieux au vieillissement. L'utilisation d'huile de synthèse permet d'espacer les vidanges. Utilisée dans les moteurs lents, l'huile de synthèse forme une pellicule entre le piston et le cylindre qui empêche le refroidissement. Jusqu'à 6000 t/mn, l'échange thermique piston-cylindre est gêné et la chaleur ne peut plus être évacuée.

Conseillée pour:
2 Temps en compétition :
 - Motos, motocross, enduro, vitesse ... dosage : 1,5% à 3%
4 Temps en compétition :
 - Motos, motocross, enduro, vitesse, superbike, supermotard, quad ...
- grosses cylindrées ( + de 600 cc )


L' huile de semi-synthèse (Synthésis, semi-synthetic, technosynthèse...) constitue le milieu de gamme. Elle est composée de 35% d'huile de synthèse et de 65% d'huile minérale, mais la base de cette huile est différente : c'est une base SOLVANTE. La plupart des motos s'en contentent sans aucun problème. Elle donne de meilleur résultat avec les moteurs qui tournent à moins de 8 - 9000 t/mn

Conseillée pour:
2 temps en utilisation sportive ou loisirs :
 - Motos, motocross, enduro, vitesse ... dosage : 2% à 4%
4 Temps en utilisation sportive ou loisirs :
 - Motos, motocross, enduro, trial, tourisme, route, Quad...
- Petites et moyennes cylindrées (jusqu'à 600cc )


L'huile minérale est en bas de l'échelle de valeur. Elle est directement issue du pétrole brut raffiné. Techniquement dépassée et théoriquement non miscible avec les autres sortes d'huiles
A exclure pour les petits moteurs modernes.


Toutes ces huiles sont aujourd'hui améliorées par des composés chimiques, les additifs qui améliorent soit, la viscosité, soit le point d'écoulement, Ces huiles peuvent être antirouille, anti-corrosion, anti-usure, anti-fumées , anti dépôts (fond de carter), détergente (nettoyage du moteur) anti-mousse...

10, 20 W 40, 50 .... KEZAKO ???

La composition de l'huile :

L'huile est composée des huiles de bases (hydrocarbures extraits des résidus de pétrole) à hauteur de 60 à 85%. Elles peuvent être d'origine minérale (raffinage du pétrole brut) ou d'origine synthétique (elles sont produites par synthèse chimique). Les huiles de semi-synthèse sont le mélange de bases minérales avec une base de synthèse.
Les additifs de performances ont pour rôle de renforcer certaines propriétés fondamentales ou de compenser certaines faiblesses des huiles de base. Les additifs apportent des propriétés comme la protection contre l'usure et la tenue à l'extrême pression, la détergence, la dispersion des polluants, la protection contre la corrosion, la tenue à l'oxydation, etc.

La viscosité de l'huile

La viscosité d'une huile moteur est une mesure de résistance à l'écoulement d'un fluide et s'exprime par 1 garde si elle est monograde, 2 grades si elle est multigrade: un grade à froid et un grade à chaud.

Huile monograde :

Cette huile est identifiée par un seul grade. Sa viscosité selon la classification du lubrifiant, est soit définie à froid SAE 10W, soit à chaud SAE30. Une huile monograde ne satisfait jamais une plage de viscosité à froid et à chaud, mais seulement à froid ou à chaud. Ce type d'huile, pour la lubrification, a une zone d'utilisation très restreinte et spécifique. Pour les huiles d’été - les seules utilisables en Polynésie - 4 grades ont été retenus et mesurés à une température de 100°C. Il s’agit des grades 20, 30, 40 et 50. Ainsi, une huile SAE 30 est plus visqueuse qu’une huile SAE 20.

Huile multigrade :

(contenant des additifs : 2 grades d'Hiver; Moteur froid et Moteur chaud)

Ce type de lubrifiants a été mis au point il y a déjà une trentaine d'années aux Etats-Unis afin de faciliter la circulation entre les états du Nord et ceux du Sud (importants écarts de température). C'est ainsi que, pour éviter en hiver à une automobile du Nord se déplaçant vers le Sud, d'avoir à remplacer son huile (d'hiver) SAE10W en cours de voyage, par une huile (d'été) SAE40, il a été créé un lubrifiant «toutes saisons» ou «multigrade». L'huile multigrade est définie par deux grades (15W40). Le premier 15W indique la viscosité à froid. Le second, 40, désigne la viscosité à chaud. Ce lubrifiant peut être utilisé aussi bien par temps froid que par temps chaud. En effet, lorsqu'il fait froid, la viscosité de l'huile (dans le cas d'une 15W40) est de "15W", et lorsque la température du moteur s'élève, l'huile se comporte comme une "40", pour redevenir une "15W" dès que le moteur est à nouveau froid. Une huile multigrade satisfait donc aux spécifications de viscosités à froid et à chaud. Elle est donc conforme à 2 grades de viscosité.

 

Le grade à froid se situe devant la lettre W. C'est la première lettre du mot anglais "Winter" (hiver).

>Le 1er grade traduit la viscosité dynamique à froid : la capacité à démarrer le moteur et à amorcer la pompe à huile:

  0W : env. -30°C
  5W : env. -25°C
10W : env. -20°C
15W : env. -15°C

 

>Le 2ème grade traduit la viscosité cinématique à chaud (100°C et 150°C sous cisaillement) : 20, 30, 40, 50, 60.
- Plus le nombre est élevé, plus épais sera le film d'huile à chaud. Il favorise la protection et l'étanchéité.
- Plus le nombre est bas, meilleure sera la réduction de frottement à chaud. Il favorise les économies de carburant.

Afin d'assurer une protection immédiate à chaque démarrage du moteur, le choix du grade de viscosité à froid est primordial. L'huile la plus fluide est la plus rapide pour le temps de mise en huile du moteur.

Comment "trier" les huiles ?

Ci-dessous un petit article bien fait à lire :

Alors pour nos Z ?????...

Pour nos Z, une bonne multigrade 10 W 40 semi-synthèse fera bien l'affaire en règle générale... Mais c'est à chacun de voir celle qui convient le mieux à son usage, aux conditions de circulation, aux aléas météorologiques de votre contrée, etc ....

Quand vidanger ?

Sur nos vieilles Z, étant donné que l'huile alimente boîte, embrayage et moteur, il est recommandé de vidanger tous les 5000 kms, en changeant la cartouche à huile chaque fois (ou au pire 1 fois sur 2).... 

 

Pour une 900 ou une 1000, il faut 3,8 litres d'huile.... 

Et n'oublieZ pas de vérifier le niveau par l'oeilleton du carter...

Si vous faîtes moins de 5000 kms par an, vidangez tous les ans et vous serez tranquille !!...

 

Un bidon d'huile coûte moins cher qu'une casse moteur !!!...

 

BONNE ROUTE !!...

haut de page
haut de page